Visite de St Nicolas

Aujourd’hui, vendredi 10 décembre, les enfants de maternelle ont eu la visite de St Nicolas.
Après quelques chants joyeux racontant sa vie, l’équipe de l’ APEL a distribué aux enfants des petites brioches sucrées en forme de petit bonhomme.

Un beau moment festif du bonheur pour tous !

 

Sac MARIN

Voici venu le temps de notre petite tradition de fin d’année. Depuis maintenant quelques années nous faisons réaliser, grâce aux dessins de vos petits artistes, de magnifiques objets du quotidien.
Les fêtes seront bientôt là alors pourquoi ne pas en profiter pour faire plaisir à toute la famille.

Le support qui a été retenu cette année est un sac marin, une jolie idée cadeau !

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Éducation. Un nouveau spot télé pour dénoncer les violences ordinaires sur les enfants

Parler fait grandir: un guide proposé par l’ APEL

Pour accompagner l’apprentissage du langage de vos enfants, l’Apel vous propose quelques repères et édite le guide  » Parler fait grandir : accompagnez vos enfants dans le monde des mots « .

Notre monde évolue à grande vitesse. L’usage des écrans se multiplie et la vie professionnelle peut nous accaparer et nous empêcher de consacrer le temps nécessaire pour développer les pratiques langagières de nos enfants.

C’est pour cela que l’Apel a le souci de vous informer sur l’importance de développer des échanges verbaux de qualité au plus tôt avec vos enfants et de vous proposer quelques repères.

  • Comment se développe le langage de la naissance à 3 ans
  • Vocabulaire de l’enfant : comment et pourquoi l’enrichir
  • Chansons, contes et comptines…comment boostent-ils le langage ?
  • Lire des histoires ? A quoi cela sert-il ?
  • Ecrans numériques : aident-ils à développer le langage ?
  • Langue maternelle ou français ? Pourquoi choir ?
  • Les troubles du langage : comment les repérer et les surmonter ?

POUR TÉLÉCHARGER LE GUIDE, CLIQUEZ ICI

 

Source: https://www.apel.fr/actualites/actualite/parler-fait-grandir-un-guide-propose-par-lapel.html

Écrans et troubles du langage

L’exposition aux écrans le matin avant l’école augmente le risque de troubles du langage chez l’enfant

D’après une étude publiée ce mardi par Santé publique France, les enfants ont six fois plus de risques de développer des troubles du langage s’ils sont exposés le matin à la télévision, une tablette, un ordinateur, et s’ils ne parlent pas avec leurs parents des contenus visionnés.

Télévision, smartphone, tablettes, ordinateur… quel impact ont-ils sur le développement des jeunes enfants ? Une nouvelle étude publiée par Santé publique France montre le lien entre l’exposition aux écrans et les troubles primaires du langage. Elle révèle ainsi que les enfants exposés dès le matin avant l’école et qui discutent rarement ou jamais du contenu visualisé avec leurs parents ont six fois plus de risques de développer des troubles primaires du langage.

La moitié des enfants ont accès à une tablette

Cette étude, menée dans 24 communes d’Ille-et-Vilaine, se concentre sur 276 enfants âgés de 3 ans et demi à 6 ans et demi. Parmi eux, 167 sont suivis par un orthophoniste pour des troubles primaires du langage. Les 109 autres ne présentent pas de troubles. À chaque fois, les parents ont rempli un questionnaire renseignant les habitudes de leur enfants face aux écrans.

Lire la suite

JE SUIS DYSLEXIQUE (vidéo)

Je suis dyslexique raconte le combat que mène un jeune garçon dyslexique contre les mots et les livres. Ce combat l’amène dans un pays imaginaire où des montagnes de livres lui font obstacles.

Ce film d’animation s’inspire du vécu de son réalisateur, Mads Johan Øgaard. Le film raconte le combat d’un enfant dyslexique, contre les mots, les livres, les préjugés, les moqueries et le système éducatif. Un combat qui le fait se sentir seul face aux difficultés de la lecture et de l’écriture qu’il imagine comme une montagne insurmontable. Seul dans cet environnement hostile, il fait face à cette montagne qu’il n’a d’autre choix que de gravir.

Ce court-métrage permet aux personnes atteintes de dyslexie, enfants comme adultes, de ne plus se sentir isolées et incomprises. Il est toujours possible de se battre, de passer outre les difficultés et s’accpeter soi-même.

Je suis dyslexique a été récompensé par 12 festivals de films pour sa manière originale et sensible d’aborder le thème de la dyslexie.

DrivekidZ facilite l’organisation des trajets de nos enfants

Partage des trajets de nos enfants pour les accompagner à l’école ou aux activités

DrivekidZ met en relation des parents dont les enfants ont des trajets en commun pour qu’ils puissent les partager pour aller à l’école ou aux activités.
L’accompagnement de nos enfants actifs est facilité et la vie de famille-travail est organisée en toute sérénité !!!

Comment ça marche ?

 

Pour tout savoir vous pouvez cliquer sur ce lien: https://www.drivekidz.com

Quels sont les jouets connectés à éviter ?

Vie privée, données personnelles, contact avec des inconnus… Quels sont les jouets connectés à éviter ?

En Europe et aux Etats-Unis, plusieurs associations s’inquiètent de la commercialisation de jouets connectés et alertent les pouvoirs publics, réclamant davantage de sécurité.

Ils figureront peut-être sur la liste que vos enfants enverront au père Noël. Montres, peluches, poupées, robots… De plus en plus de fabricants de jouets proposent aux petits de s’amuser avec des objets connectés, pas toujours parfaitement sécurisés. En Europe et aux Etats-Unis, plusieurs associations s’inquiètent de leur commercialisation et alertent les pouvoirs publics.

Vendredi 17 novembre, l’autorité de régulation des télécoms allemande a interdit la vente de montres connectées pour enfants. Les associations de consommateurs britannique Which?, et allemande, Stiftung Warentest, ont par ailleurs mené des tests sur sept jouets connectés commercialisés en magasins, révélant que quatre d’entre eux comportent des failles importantes. Franceinfo dresse la liste des jouets les plus problématiques.

Lire la suite

Conférence Précocité intellectuelle & Haut potentiel

Des experts à l’assaut des mythes

Le 18 novembre 2017 de 14:00 à 19:00

Dans l’ordre d’intervention :

Roberta POULIN, ex-présidente de l’ASEHP, SUISSE & Monique BINDA, présidente d’honneur de l’ANPEIP Fédération « Ensemble on va plus loin »

Jean-Charles TERRASSIER, psychologue clinicien, NICE Fondateur de l’Anpeip « Mon apport à la psychologie des Enfants Intellectuellement Précoces »

Dominique SAPPEY-MARINIER, biophysicien, chef du département IRM du CERMEP- Imagerie du Vivant – Université Claude Bernard LYON 1 « Résultats des recherches en imagerie : une connectivité différente chez les enfants HP »

Doris PERRODIN, pédagogue, formatrice, auteur, spécialiste de l’éducation des enfants et des adolescents à haut potentiel, SUISSE « Et si on parlait des filles à haut potentiel ! »

Olivier REVOL, neuropsychiatre, pédopsychiatre, chef du Centre des troubles des apprentissages. Hôpital neurologique de LYON « Le haut potentiel, faut-il en faire une maladie ? »

Inscription payante: https://www.helloasso.com/associations/federation-anpeip-france/evenements/conference-precocite-intellectuelle-haut-potentiel-1